Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REJOINS MOI SUR INSTAGRAM: @CECILE__PRR

TCA, l'hyperphagie

Hello à tous!

Aujourd'hui on va parler d'un sujet un peu perso que j'ai vécu et dont je parle extrêmement peu: et dont personne ne parle vraiment en règle général... l'hyperphagie!

Alors l'hyperphagie qu'est ce que c'est ? Pour faire simple c'est le fait de manger à outrance sans aucuns besoins physiques et métaboliques et sans chercher à compenser derrière, contrairement à la boulimie.

Ça ne fait pas très longtemps que j'ai mis ce mot sur mes maux et quand je l'ai appris je me suis rendu compte que je souffrais de ce mal depuis des années, même mon conjoint avec qui je suis depuis bientôt 14 ans me ressort "tu te rappelles quand je trouvais plein de paquets de gâteaux dans ta chambre ?"... donc OUI ça remonte 😂

Je dirais que ça a vraiment commencé quand j’étais encore chez mes parents (vers 17/18 ans) et que ça c'est empiré quand j'ai commencé à travailler en face d'un carrefour... TOUS LES JOURS j'allais acheter mes 2 paquets de gâteaux et mes paquets de croustilles au fromage (qu'est ce que j'ai pu en manger de ces trucs la!) et je mangeais tout dès que j’étais tranquille dans ma chambre, et quand mes parents étaient couchés j'allais manger tout ce que je pouvais, du sucré surtout, mais ma mère étant diabétique en gros je me tapais des bonbons sans sucre juste pour dire de me gaver toujours plus...

Idem chez mon conjoint, quand je dormais chez lui je lui demandais tout le temps d'aller me chercher des gâteaux le soir ou bien j'en acheté avant d'y aller exprès ...

Je ne me suis jamais inquiétée de ce problème car j'ai eu beaucoup de chance de ne pas prendre de poids, je ne faisais aucun sport mais j’étais vendeuse, souvent debout à marcher dans le magasin et j'y allais à pieds matin midi soir, ça aide!

j'ai commencé à m'en inquiéter quand je suis devenue mère au foyer, je me suis dis "là ma grande va falloir se calmer mais comme t'as aucune volonté niveau bouffe (c'est tellement incontrôlable que ça fait parti de ta vie!) va falloir continuer à se bouger!" Et c'est comme ça que j'ai commencé à me mettre au sport et encore une fois je m'en sortais bien pas de prise de poids de folie en vue, du moins rien de bien méchant.

J'ai donc continué à vivre ma petite vie avec mes crises d'hyperphagie quotidiennes me disant que: c'est comme ça et puis c'est tout!

Sauf que le sport a pris une part de plus en plus importante dans ma vie, alors j'ai décidé de me tourner vers une nourriture saine et vers le végétarisme, le "je mange pour faire du sport" et pas "je fais du sport pour manger", j'ai donc décidé de me battre contre ça, me disant que NON ce n'est pas normal

Ce n'est pas normal de devoir me cacher pour manger parce que j'ai honte, ce n'est pas normal d'attendre plusieurs heures que mon mec ai le dos tourné pour me gaver parce que j'ai toujours honte! Honte qu'il me voit comme ça, honte qu'il me juge, je ne veux surtout pas qu'il me juge ou donne un quelconque avis sur la situation car JE SAIS, je sais que c'est pas bien!

J'en étais arrivé à me gaver pendant les 5 min où il va fumer sa clop, à courir dévaliser le tiroir et planquer tout sous un coussin du canapé le temps qu'il repasse devant moi, oui oui...

J'en étais arrivé à acheter des trucs POUR mes enfants, que je n'aime pas trop pour être sure de ne pas les manger et à tout engloutir quand même en un seul soir

J'en suis arrivé à ne plus rien acheter, ni gâteaux, ni bonbons, ni chocolat, enfin bref tout ces trucs la et là j'ai commencé à me sentir TRÈS mal, j'avais que des amandes ou du fromage à manger, alors j'ai commencé à me gaver de fromage (et oui le gros paquet de gruyère râpé ça passe crème devant la télé) à 15h comme à 21h... mais au moins y avait plus grand chose de sucré à la maison (ah si les sandwich beurre confiture aussi ça passait bien...)

Sauf que... mes parents viennent tous les mercredis (à la base hors covid...), et ma mère ramène toujours des gâteaux, des bonbons ou des chocolats... en me disant bien "je te préviens c'est pas pour toi!" je sais... mais si tu savais à quel point c'est incontrôlable et que ce soir je vais tout manger... évidement je lui dis pas car j'ai honte... 

J'ai tout essayé: le vidage de placards comme cité au dessus, le jeune intermittent le matin qui promet de ne plus ressentir de sensation de faim et d'envie de grignoter, je l'ai bien tenu sans problème sauf que je compensais au max sur la période ou je pouvais manger donc ça n'a rien changé ... le jeune intermittent le soir, je me suis dis comme mes crises arrivent principalement le soir si je m'interdis de manger ça devrait aller... je l'ai tenu aussi quelque temps mais ça ne me convenait pas niveau vie de famille... le fameux brossage de dent direct après manger, LOL quand t'as envie de manger tu t'en tape du gout de menthe...

Et là dans ma chronologie on est en 2020, donc ça dure vraiment depuis des années, mais j'ai remarqué que ça commençait à se calmer, je fais moins de crises, pourquoi je ne sais pas, ce que je sais c'est que ce problème touche les gens anxieux et liés à l'affecte, quand je dis lié à l'affecte (sans rentrer dans les détails) pour ma part c'est que dans ma vie j'ai du trop partager et je ne supporte pas qu'on me pique de la bouffe, je ne partage pas ma bouffe!!! Je suis prête à te sauter à la gorge pour une frite volée! Et même avec mes enfants je ne partage pas, demandez à votre père, moi c'est mort!!!

 Je n'ai jamais caché avoir de forts troubles anxieux (d'ailleurs j'en parle ICI) MAIS c'est vrai que depuis quelques temps à ce niveau là ça va vraiment mieux, j'ai donc saisi la perche tendue pour continuer sur cette voie et analyser quand et pourquoi je fais ces crises et j'ai fini par trouver la plus grosse partie du problème: L'ENNUI principalement quand je m'ennuie je mange, quand je suis tranquille au calme, je mange, quand je regarde la télé, je mange... et le stress/énervement; je me réfugie dans la bouffe...

Tu l'auras compris je dois absolument éviter de me retrouver dans une phase d'ennui et encore moins devant la télé, j'ai donc complètement arrêté la télé le soir après manger et quand je parle de manger devant la télé ce n'est pas comparable avec "je suis incorrigible j'ai mangé 3 chocolats devant la télé je grignote" NON! On parle de paquet entier à en être écœurée (sauf que moi ça m’écœure pas...), maintenant je m'autorise une petite sucrerie quand j’en ai envie, 2 ou 3 bonbons/chocolats, ça me fait du bien et même ça ça devient de plus en plus rare juste un petit dessert fruit, compote... ça me suffit, ensuite je monte immédiatement et je ne redescend plus!

Pour les crises du soir ça fonctionne, j'en ai pas fais depuis bien 2/3 mois, et pour les crises de la journée je mange beaucoup de fruits, ou je goutte tôt, et le soir je mange tôt, ce sont vraiment les petites astuces qui font que, je ne pense pas à manger parce que j'ai ma routine fixe et surtout tu l'auras compris, j'ai de nouveau des sucreries chez moi, et même DE LA PÂTE À TARTINER!

OUI! Ce produit complètement interdit et banni chez moi parce que je n’ai aucun contrôle dessus est revenu dans ma vie depuis une dizaine de jour et ça va TRÈS BIEN! Le pot est d’ailleurs encore là et même pas vide!

Quelques conseils qui m’ont permis de m’en sortir: 

◼ Ne te prive pas! J’entends par là ne mange pas un truc que tu aimes pas sous prétexte que c’est tendance, healthy, minceur... ça ne me fait aucunement rêver de manger du chou fleur ou des carottes vapeur alors j’en mange pas! 

◼ Mange des choses « gourmandes »si tu me suis pas sur insta ou facebook je te conseilles vivement de m’y rejoindre car des recettes gourmandes et saines j’en ai à la pelle! OUI tu peux manger une pizza ou un hamburger sans grossir, justement si tu en as envie mange le! Si tu ne le fais pas tu vas y penser, tu vas manger un truc naze à la place et te venger sur pire après ...

◼ Ne te sous alimente pas sous prétexte que tu sais qu’après tu vas craquer justement reviens aux points du dessus et mange ce qui te fais envie !

◼ Analyse la situation: quand je mange ? pourquoi je mange ? qu'est ce que je mange le plus ? etc... puis modifier ses habitudes par rapport aux réponses obtenues.

Comme tout, c'est long, on ne guérit pas du jour au lendemain, il ne suffit pas de le vouloir il faut vraiment faire un travail sur soi même et s'y tenir, je ne dis pas que je suis guérit à 100% (même si je pense que oui en grande partie) je ne suis pas à l'abri de replonger demain, mais je ferais tout pour rester sur ce chemin.

Si je m’en suis sortie après tant d’années tu peux le faire aussi!! OUI TOI qui lis cet article car tu es certainement concerné par le sujet!

Be strong!

Rejoins moi sur mes réseaux: Cecile_nutri.fitmum (insta) / Cecile_nutri.fitmum  (facebook)

Cécile ⚜

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article